Le niveau des lacs Huron et Michigan plus bas que jamais

Une plage de l'île Cockburn, au coeur du lac Huron Une plage de l'île Cockburn, au coeur du lac Huron  Photo :  NCC

Les niveaux d'eau de deux des cinq Grands Lacs qui alimentent le fleuve Saint-Laurent, le lac Huron et le lac Michigan, ont atteint un creux historique, selon les autorités américaines.

Les mesures prises en janvier ont révélé un niveau inférieur de 74 cm à sa moyenne à long terme, du jamais vu depuis 1918. Le déclin du niveau d'eau amorcé dans les années 1990 a été de 43 cm au cours de la dernière année seulement.

Les scientifiques imputent ce recul significatif au fléchissement des précipitations et au réchauffement climatique, qui accélère le phénomène de l'évaporation de l'eau.

Les niveaux des autres Grands Lacs - Érié, Supérieur et Ontario -ont aussi été bien plus bas qu'à l'habitude le mois dernier.

Le manque d'eau a jusqu'ici eu d'importantes conséquences environnementales et économiques. Les navires doivent alléger leurs cargaisons, ce qui provoque des engorgements dans quelques ports.

De plus, des zones de frai de certaines espèces de poissons sont affectées et une végétation nuisible est apparue en plusieurs endroits.
L'hydrographe Keith Kompoltowicz, de l'agence fédérale américaine US Army Corps of Engineers, qualifie la situation actuelle de très grave. À son avis, les autorités devront peut-être prendre des décisions sur la quantité d'eau déversée dans les Grands Lacs par ses divers affluents.

Associated Press

Ontario en direct Afficher le fil complet

    Facebook