Amphithéâtre : Markham imitera-t-elle Québec ?

Reportage de Jean-François Poudrier

La Ville de Markham, en banlieue de Toronto, doit décider mardi soir si elle va de l'avant ou non avec le projet d'amphithéâtre de l'homme d'affaires québécois Graeme Roustan.

Les élus ont par ailleurs rencontré en fin de semaine l'ancien propriétaire du Canadien de Montréal, George Gillet, de quoi alimenter bien des rumeurs.

Des conseillers s'opposent toutefois à ce que la municipalité finance la moitié des coûts du centre multifonctions de 325 millions de dollars.

Le conseiller Jim Jones mène la fronde contre le projet d'amphithéâtre de 20 000 places. Selon lui, le promoteur GTA Sports & Entertainment doit assumer seul les coûts du projet.

Pas question donc de faire comme la Ville de Québec, qui financera son amphithéâtre avec des fonds publics.

« La différence entre nous et Québec, c'est que Markham a un secteur privé florissant et un important bassin de population », explique le conseiller.

Suffisant en tout cas pour se passer de l'aide de la municipalité, estime Jim Jones.

De grands projets

Les promoteurs veulent y accueillir le Championnat mondial de hockey junior de 2015 et éventuellement une équipe de la LNH.

Mais le conseiller Don Hamilton rappelle que la Ville de Hamilton s'est nourrie de ce rêve qui ne s'est jamais réalisé.

« On ne veut pas d'un deuxième Copps Coliseum qui coûte à la Ville 3 millions de dollars annuellement », rappelle-t-il.

De son côté, le conseiller Gordon Landon votera en faveur du projet.

« L'amphithéâtre servira aux résidents en plus d'accueillir une centaine de concerts par an », plaide-t-il.

De passage à Markham dimanche, George Gillet affirme être venu partager son expérience, mais jure ne pas avoir de projet secret.

D'après le reportage de Karim Djinko