Accueil > Nouvelles




























Sylvie Tardif est sollicitée pour se présenter à la mairie de Trois-Rivières
Mise à jour le mercredi 23 février 2005, 16 h 52 .


Sylvie Tardif (archives)
La conseillère municipale du district Marie-de-l'Incarnation, Sylvie Tardif, fait l'objet d'importantes pressions pour se présenter à la mairie de Trois-Rivières. La télévision de Radio-Canada a appris qu'un nombre important de conseillers lui auraient demandé de faire le grand saut.

La fondatrice de l'organisme COMSEP refuse de dire si elle réfléchit à cette possibilité, mais elle ne cache pas être bouleversée par ce qu'elle entend. « C'est sûr que quelqu'un qui me dit ça... La personne me fait suffisamment confiance pour me dire : " va à la mairie! ", ça me touche énormément. Mais de là à dire que je suis prête à franchir le pas, là, je ne suis pas là »,

La conseillère Sylvie Tardif (archives)
Sylvie Tardif a été élue par une très forte majorité lors de l'élection partielle dans le district Marie-de-l'Incarnation, en 2003. Depuis, ses relations avec le maire Lévesque n'ont jamais cessé de se dégrader.

Le maire Lévesque n'a jamais été chaud à la venue de Mme Tardif en politique. Lors de cette élection partielle, il avait publiquement appuyé son adversaire avant de se rétracter quelques jours plus tard.

Une campagne électorale opposant Sylvie Tardif et Yves Lévesque serait donc vraisemblablement mouvementée. Une femme n'a toutefois jamais été élue à la mairie dans l'histoire de Trois-Rivières.

Le maire Lévesque (archives)
L'équipe du maire se prépare
La télévision de Radio-Canada a également appris que l'équipe électorale du maire Lévesque a commandé au début de l'année un important sondage afin de savoir notamment si les Trifluviens seraient favorables à la création d'un parti politique en vue des prochaines élections.

À l'heure actuelle, Yves Lévesque dit ne pas avoir encore pris de décision à ce sujet. « C'est sûr que mon organisation me pousse pour faire un parti politique, je ne vous le cacherai pas, et c'est sûrement pour ça qu'ils font un sondage pour me convaincre que je devrais faire un parti politique. On verra en temps et lieux si le sondage sort et que les gens sont favorables », a déclaré le maire Lévesque.




Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>


© Radio-Canada. Tous droits réservés.