Après 12 ans d'attente, les citoyens de Saint-Prosper auront bientôt l'eau potable

Le reportage d'Amélie Desmarais

La municipalité de Saint-Prosper-de-Champlain, où un avis de faire bouillir l'eau est en vigueur depuis plus de 10 ans, est sur le point d'avoir accès à l'eau potable. Le nouveau système d'aqueduc, tant attendu, est en période de rodage. Il devrait entrer en fonction d'ici trois semaines.

C'est toute une victoire après 12 ans de démarches pour obtenir le financement nécessaire au projet. Québec et Ottawa défraient finalement 95 % des coûts. Le tout a coûté plus de 20 millions de dollars.

« C'était vraiment problématique le besoin d'eau, explique Michel Grosleau, le maire de Saint-Prosper. Surtout chez nous ce sont des producteurs laitiers. Les vaches n'ont même pas assez d'eau pour boire. Ça devenait un méchant problème. Et puis même la pression d'eau, il y a du monde qui n'avait même pas de pression. »

Avec la nouvelle usine d'eau potable, l'usine d'assainissement des eaux usées et la réfection de l'ensemble des conduites souterraines dans la zone urbaine, Saint-Prosper semble entrer enfin dans l'ère moderne.

Pour la première fois depuis des années, deux nouvelles maisons ont été construites à Saint-Prosper. Une troisième devrait entrer en chantier sous peu.

« Ça fait 26 ans que je suis ici à St-Prosper et puis je n'ai jamais vu ça trois constructions la même année. » — Michel Grosleau, maire de Saint-Prosper

Saint-Prosper souhaite maintenant attirer davantage de familles.

Mauricie en direct Afficher le fil complet