Des amendes de 5 000 $ pour avoir vendu de la sauce à spaghetti dans des pots en verre

Pâtisserie Nys Pâtisserie Nys

Le propriétaire de la pâtisserie Nys, à Trois-Rivières, dénonce une contravention de 5000 $ qu'il a reçue du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ).

Le pâtissier et propriétaire de la pâtisserie Nys trouve que ces contraventions sont abusives. « C'est une punition trop sévère par rapport à ce qui s'est passé », explique Frédéric Nys.

Un inspecteur du MAPAQ a donné deux contraventions de 2500 $ à Frédéric Nys et à sa conjointe parce qu'ils vendaient de la sauce à spaghetti dans des pots en verre de genre « Mason » stérilisés et laissés sur le comptoir de leur commerce. Frédéric Nys affirme que c'est sa première offense aux normes du MAPAQ.

Dans un premier avis, le MAPAQ avait informé le pâtissier qu'il devait congeler ou réfrigérer un maximum de sept jours la sauce qu'il comptait vendre dans son commerce.

Le propriétaire s'attendait à recevoir une amende de 750 $.

La semaine dernière, Frédéric Nys a toutefois reçu une facture de 5000 $ de la part du Ministère. Il ne comprend pas l'écart entre le premier montant et celui de la plus récente facture. S'il devait payer la somme de 5000 $, il croit que ça pourrait lui coûter son entreprise parce qu'il n'en a pas les moyens.

« Je travaille cent heures par semaine et ma femme travaille autant que moi. Ça m'affecte beaucoup cette amende-là, parce que c'est la crise économique, et cette amende-là, je ne peux pas y subvenir et je pourrais tout perdre à cause de ça. » — Frédéric Nys

Il n'a pas été possible d'obtenir de précision de la part du MAPAQ sur la Loi sur les produits alimentaires.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.