Drummondville aura son règlement sur les potagers aménagés devant les maisons

Le potager de Michel Beauchamp et Josée Landry à Drummondville. Le potager de Michel Beauchamp et Josée Landry à Drummondville.

Le travail progresse pour que la ville de Drummondville ait, dès cet été, son règlement sur les potagers aménagés devant les maisons.

Un comité prépare un projet qui sera soumis au conseil municipal d'ici le printemps. Cette démarche fait suite aux actions d'un couple du secteur Saint-Charles qui avait attiré l'attention l'été dernier.

L'été dernier, l'histoire de Josée Landry et de son conjoint, Michel Beauchamp, avait fait les manchettes. La Ville de Drummondville leur avait d'abord demandé de défaire leur potager, puis elle s'était ravisée en promettant d'adopter un règlement permettant l'aménagement encadré de potagers devant les maisons.

« Mme Jutras, notre mairesse, l'a dit, on croit qu'on va faire école. Avant, les potagers étaient permis en cour latérale, en cour arrière. Là, on permettrait que les gens puissent faire des potagers en cour avant selon certaines normes, pour que ça se fasse dans le respect de la collectivité », explique la conseillère municipale responsable du dossier à la Ville de Drummondville, Annick Bellavance.

Le comité spécial, qui travaille sur la question, a rencontré le couple Josée Landry-Michel Beauchamp la semaine dernière. Josée Landry est ravie de l'ouverture démontrée par la Ville.

« Ils ont travaillé très fort. Ils ont jeté de bonnes bases pour un bon règlement d'encadrement qui permettrait les potagers en façade. Par contre, c'est sûr qu'on est encore à une étape préliminaire où il y a beaucoup de discussions qui se font », souligne Josée Landry.

Josée Landry et Michel Beauchamp ont l'intention d'avoir un potager devant leur maison encore cet été.

Mauricie en direct Afficher le fil complet

Coupe Grey 2014

Facebook