Entente de principe à l'usine Laurentide

Usine Laurentide Usine Laurentide

Les syndiqués de l'usine Laurentide de Shawinigan sont sur le point de conclure une entente de principe avec Produits forestiers Résolu.

Les discussions doivent se poursuivre lundi matin pour peaufiner les détails et les syndiqués se prononceront sur l'entente lors de trois rencontres qui auront lieu jeudi et vendredi.

Le 19 décembre, les travailleurs de l'usine Laurentide ont donné le feu vert à leurs représentants pour qu'ils tentent d'obtenir des changements à l'offre patronale qu'ils avaient rejetée au début du mois de décembre.

« Il reste des petits détails à vérifier; s'assurer que l'entente est en bonne et due forme. Nous sommes contents pour la sauvegarde des emplois, mais nous sommes moins d'accords pour les concessions que nous devons faire », explique le président de la section 139 du Syndicat des communications, de l'énergie et du papier, Terry Black.

La machine numéro 10 de l'usine Laurentide a cessé définitivement sa production à la fin novembre. Au total, 110 personnes ont perdu leur emploi. Produits forestiers Résolu avait expliqué que l'arrêt de la machine est la conséquence d'une réduction importante de la demande ainsi que d'une hausse de la production sur le marché de papier du même type que celui produit par la machine numéro 10.

Depuis quelques jours, Produits forestiers Résolu a aussi cessé la production de l'autre machine de l'usine, la machine numéro 11, pour une durée indéterminée.

Produits forestiers Résolu explique que la décision a été prise en raison des conditions du marché, d'une diminution de la demande et de la présence de nouveaux joueurs.

Avant la fermeture de la machine numéro 10, l'usine Laurentide comptait 388 employés et produisait annuellement avec deux machines plus de 350 000 tonnes métriques de papiers pour impression commerciale. La machine numéro 10 produisait 125 000 tonnes métriques par année.