Élections Québec 2012

Djemila Benhabib candidate pour le PQ

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Maude Montembeault présente la nouvelle recrue du PQ et les réactions.

L'auteure et militante anti-islamiste Djemila Benhabib sera candidate pour le Parti québécois dans la circonscription de Trois-Rivières lors de la prochaine élection provinciale. Sa candidature devrait être officiellement annoncée dans les prochains jours.

En conférence de presse en Montérégie vendredi, la chef du Parti québécois Pauline Marois a confirmé qu'il y avait eu des échanges entre Djemila Benhabib et le comité exécutif du PQ dans la circonscription de Trois-Rivières. Elle a aussi souligné que le premier député juif au Québec, Ezekiel Hart, a été élu à Trois-Rivières.

« Je crois que la population est capable d'accueillir des gens qui sont de nouveaux Québécois. Djemila Benhabib est probablement l'un des plus beaux exemples d'intégration réussie au Québec. » — Pauline Marois, chef du Parti québécois

La députée libérale de Trois-Rivières, Danielle Saint-Amand, a réagi jeudi après-midi à la candidature de Djemila Benhabib.

« Cette femme-là a été parachutée par le Parti québécois. Que connaît-elle de la région et ses dossiers? » — Danielle Saint-Amand, députée libérale de Trois-Rivières

La députée péquiste de Champlain, Noëlla Champagne, estime de son côté que ce choix n'a pas été imposé par l'instance nationale du PQ, mais que ce fut une décision prise en accord avec l'association locale.

« Si l'exécutif de Trois-Rivières l'a acceptée, c'est parce qu'il a pris le temps de réfléchir et qu'il a bien fait les choses ». Mme Champagne soutient que Mme Benhabib connaît bien la région pour y avoir mis les pieds à quelques reprises lors de ses tournées promotionnelles pour ses livres.

L'ancien député péquiste de Laviolette, Jean-Pierre Jolivet, souligne aussi que l'important est qu'elle soit bien accompagnée par l'exécutif de Trois-Rivières. « À ce moment-là, elle est capable de définir des priorités et de défendre la région ».

Pour la laïcité

Djemila Benhabib est connue pour ses prises de position pour la laïcité. Son plus récent essai Les soldats d'Allah à l'assaut de l'Occident a été publié en 2011.

Née en Ukraine en 1972, d'une mère chypriote grecque et d'un père algérien, Djemila Benhabib a grandi en Algérie dans une famille de scientifiques engagée dans des luttes politiques et sociales.

Réfugiée au Québec en 1997, après un séjour en France, elle réagit aux conclusions de la commission Bouchard-Taylor en 2009 par la publication d'un essai. Ce premier livre lui vaut le prix des Écrivains francophones d'Amérique. Depuis, elle intervient régulièrement dans les médias à propos des questions liées à la laïcité ou à l'islamisme.