Bactérie mangeuse de chair : une jeune mère de Trois-Rivières vit un drame

Un reportage d'Émilie Vallée

C'est un véritable drame que vit une jeune mère de famille de Trois-Rivières.

Après avoir été hospitalisée le 8 mars dernier, Marie-Sol Saint-Onge a eu de ses médecins la confirmation qu'elle souffrait d'une infection au streptocoque de type A, aussi connu sous le nom de bactérie mangeuse de chair.

La jeune femme de 34 ans a dû subir cette semaine une quadruple amputation dans laquelle elle a perdu ses deux jambes et ses deux bras.

Marie-Sol Saint-Onge a d'abord été soignée pour une pneumonie sévère. Le streptocoque A s'est ensuite propagé et a atteint ses poumons, ses reins et ses membres.

Dans un communiqué touchant publié par son conjoint, Alain, on peut lire que « jamais plus elle ne pourra s'occuper de ses enfants comme elle savait si bien le faire. »

La famille de Marie-Sol souhaite amasser de l'argent pour lui venir en aide et réaménager sa maison.

En Mauricie et au Centre-du-Québec, il y a eu deux cas de bactérie mangeuse de chair depuis janvier. L'an dernier, la Direction de la santé publique en a rapporté six.

Mauricie en direct Afficher le fil complet

    Facebook