Le Parti conservateur du Québec renaît

Édifice du Parlement à Québec Édifice du Parlement à Québec

Près de 75 ans après sa disparition, le Parti conservateur du Québec effectue un retour. Un groupe de la Mauricie et du Centre-du-Québec est à l'origine de la renaissance de la formation politique, dont le dernier chef a été Maurice Duplessis de 1933 à 1935.

La formation politique, qui émane d'un groupe de la Mauricie et du Centre-du-Québec, a été autorisée par le Directeur général des élections le 25 mars dernier.

Le Parti conservateur du Québec a été autorisé par le Directeur général des élections (DGE) le 25 mars dernier. Cynthia Gagnon, du bureau du DGE, explique que cinq noms figurent sur la demande d'autorisation. « Nous avons le chef, Serge Fontaine. Deux autres dirigeants sont mentionnés : Bertrand Goulet et Josiane Fontaine. Le représentant officiel est Robert Jutras et il a nommé un délégué, Jacques Nadeau », précise-t-elle.

Serge Fontaine a représenté l'Union nationale dans la circonscription de Nicolet de 1976 à 1981. Bertrand Goulet a également été député dans Bellechasse, dans la région de Chaudière-Appalaches.

Serge Fontaine est quant à lui l'actuel directeur du Bureau de l'aide juridique à Trois-Rivières. Le représentant officiel du parti, Robert Jutras, est un militant de longue date chez les conservateurs fédéraux. Les deux hommes refusent pour le moment d'accorder des entrevues aux médias, mais affirment que des activités sont prévues cet automne.

Huit chefs de l'ancien Parti conservateur du Québec ont été premiers ministres entre 1867 et 1897. Le parti a fusionné avec un groupe de dissidents libéraux pour former l'Union nationale sous le règne de Maurice Duplessis en 1935.

Mauricie en direct Afficher le fil complet

Coupe Grey 2014

Facebook