Accueil > Nouvelles































Jean-Paul Boily annonce sa candidature pour la nomination libérale dans la circonscription fédérale de Saint-Boniface
Mise à jour le lundi 21 janvier 2002, 10 h 26




À peine une semaine après le départ de Ronald Duhamel au Sénat, déjà une première personne annonce officiellement sa candidature pour la nomination libérale, en vue d'une élection partielle dans la circonscription fédérale de Saint-Boniface. 
 
Il a fait ses débuts en politique en 1980 comme adjoint du député Robert Bockstael. Il a également organisé deux des campagnes électorales de Ronald Duhamel. 
 
Maître Jean-Paul Boily est aussi un ancien président du parti libéral du Manitoba et attaché spécial de Sharon Carstairs, quand elle était chef de l'opposition officielle au Palais législatif du Manitoba. 
 
L'avocat Jean-Paul Boily a été défait par le néo-démocrate Greg Selinger, lors des dernières élections provinciales en 1999. 
 
Le président de l'hôpital Saint-Boniface, Hubert Gauthier, dément les rumeurs qui circulaient, la semaine dernière, à son sujet, voulant qu'il soit candidat libéral dans la circonscription de Saint-Boniface. Hubert Gauthier déclare qu'il a pris d'autres engagements envers la population de Saint-Boniface et du Manitoba. 
 
La semaine dernière, le maire Glen Murray a, lui aussi, fait savoir qu'il ne briguerait pas le poste de député laissé vacant par Ronald Duhamel, maintenant sénateur. 
 
D'autres noms ont été évoqués : celui des conseillers municipaux, Gord Steeves et Daniel Vandal, le fondateur d'une entreprise d'informatique, Charles Laflèche, et même le nom de l'épouse du sénateur Duhamel et directrice de l'Association des commissaires d'écoles du Manitoba, Carolyn Duhamel.

Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles
nationales et internationales >>>

© 2002 Radio-Canada, Québec. Tous droits réservés.