19 Manitobains par jour recevront un diagnostic de cancer cette année, dit un rapport

Le rapport national estime qu'il y aura 970 nouveaux cas de cancer colorectal au Manitoba en 2016. Le rapport national estime qu'il y aura 970 nouveaux cas de cancer colorectal au Manitoba en 2016.  Photo :  Presse canadienne

En moyenne, 19 Manitobains par jour recevront un diagnostic de cancer cette année, et plus de personnes dans cette province vont en mourir que la moyenne nationale, révèle un nouveau rapport indiquant les derniers statistiques sur le cancer au Canada.

Le rapport produit par la Sociéte canadienne du cancer, Statistique Canada et l'Agence de la santé publique du Canada estime qu'un cancer sera diagnostiqué chez 680  personnes au Manitoba cette année, soit 100 cas de plus qu'en 2015.

Environ 89 % des nouveaux cas de cancer au Canada toucheront des personnes de plus de 50 ans.

Les Manitobains âgés de 50 à 79 ans représenteront 70 % des nouveaux diagnostics et presque 62 % vont en mourir, indique la Société canadienne du cancer.

Le rapport Statistiques canadiennes sur le cancer prévoit d'ailleurs que 2800 personnes vont mourir du cancer au Manitoba cette année.

Le rapport indique, que selon les données de nouveaux diagnostics, les types de cancers les plus communs au Manitoba seront :

  • Le cancer colorectal : 970 nouveaux cas
  • Le cancer des poumons : 920 nouveaux cas
  • Le cancer du sein : 880 nouveaux cas
  • Le cancer de la prostate : 710 nouveaux cas

Selon la Société canadienne du cancer, ces quatre types de cancers comptent pour environs 50 % des cas diagnostiqués au pays.

Le nombre grandissant de cas de cancer est attribué à la croissance démographique et au vieillissement de la population, selon le rapport publié mercredi.

Ce dernier souligne l'importance d'élaborer rapidement des stratégies pour traiter les cancers dont l'incidence augmente, comme les mélanomes, les cancers du foie et de la thyroïde, et certains cancers associés au virus du papillome humain.

Le rapport soutient qu'une attention soutenue accordée au dépistage et à une détection précoce devrait être maintenue de façon à diagnostiquer et à traiter ces cancers plus tôt au cours de leur développement, ce qui augmente les chances de guérison.

Manitoba en direct Afficher le fil complet