Les sages-femmes de Winnipeg ont un nouveau contrat de travail

Une sage-femme examine une femme qui accouche à la maison. Une sage-femme examine une femme qui accouche à la maison.  Photo :  ICI Radio-Canada

Les sages-femmes de la capitale manitobaine ont ratifié une entente de principe conclue avec l'Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW), selon la section locale 2348 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Les sages-femmes n'auront donc pas à recourir à des moyens de pression comme une grève pour obtenir un nouveau contrat de travail.

« Après une ronde de négociations ardues, nous sommes parvenues à une entente juste et acceptable pour toutes les parties », a confirmé la représentante nationale du SCFP, Sheree Capar, par voie de communiqué.

Les représentantes des sages-femmes négocient depuis deux ans avec l'ORSW afin de renouveler leur contrat de travail. En janvier, elles ont voté à 91 % pour la grève si leurs négociateurs n'arrivaient pas à obtenir une entente acceptable.

Selon le syndicat, l'entente de principe offerte le 17 mars « harmonisera les services des sages-femmes avec ceux d'autres régions, facilitant la tâche de l'ORSW de retenir les sages-femmes déjà en poste et celles nouvellement recrutées ».

Le Manitoba compte une cinquantaine de sages-femmes et selon l'association provinciale qui les représente, il en faudrait 200 pour répondre à toutes les demandes.

D'après l'Association, environ 70 % des femmes qui souhaitent l'assistance d'une sage-femme pour accoucher devront s'en passer.

Manitoba en direct Afficher le fil complet