Démission de la dg de la Maison des artistes visuels francophones

Liza Maheu démissionne

Exclusif - La directrice générale de la Maison des artistes visuels francophones à Saint-Boniface, Liza Maheu, affirme ne plus pouvoir travailler avec le président du conseil d'administration, Stéphane Dorge, en raison de son rôle comme secrétaire général à l'Université de Saint-Boniface.

Fin janvier, l'Université a admis avoir contrevenu aux lois électorales du Manitoba et du Canada en remboursant des employés pour assister à des activités de financement politiques, surtout du Nouveau parti démocratique du Manitoba et du Parti Libéral du Canada.

Représentation graphique des remboursements accordés par l'Université de Saint-Boniface à ses employés pour des activités de financement politique, entre 2010 et 2011, selon le montant total des dépenses par parti politique. Remboursements accordés par l'USB à ses employés pour des activités de financement politique, entre 2010 et 2011, selon le montant total des dépenses par parti politique.

« Ça l'a à faire à 100 % à savoir comment, maudit, on doit faire les choses en terme d'organisme et d'être imputable dans un conseil d'administration et de la façon dont on doit faire les choses. Eux ont décidé de ne pas l'être. [...] moi, j'ai décidé que son nom [Stéphane Dorge] était maintenant une cible », a déclaré Liza Maheu

Selon Liza Maheu, cela nuit à l'image de la Maison des artistes visuels francophones qui tire 75% de son financement d'Ottawa.

Stéphane Dorge n'a quant à lui pas voulu commenter les motivations de Liza Maheu.

Il dit que la Maison des artistes visuels francophones cherchera à pourvoir sous peu le poste de directeur général.

Liza Maheu a passé huit ans à la barre de l'organisme.

Manitoba en direct Afficher le fil complet

    Facebook