Winnipeg : la conseillère expulsée du comité exécutif n'éprouve aucun remords

Paula Havixbeck répond aux journalistes qui l'entourent. Paula Havixbeck, conseillère de Charleswood Tuxedo a été renvoyée du comité exécutif de Winnipeg.  Photo :  CBC

La conseillère municipale Paula Havixbeck, chassée du conseil exécutif de la Ville de Winnipeg, soutient avoir agi par principe, et qu'elle est déçue de la décision du maire.

Sam Katz lui a annoncé mercredi par téléphone qu'elle était remplacée par le conseiller Brian Mayes.

La conseillère de Charleswood -Tuxedo affirme qu'il revient au maire de choisir qui siège au comité exécutif, mais estime que c'est une erreur de l'avoir exclue. « Je pense que j'offrais une voix », dit-elle.

Le maire l'accuse d'avoir fait volte-face sur des votes importants.

Plus tôt cette semaine, la conseillère a voté contre le budget de fonctionnement qui prévoit notamment une augmentation de 600 000 $ du budget discrétionnaire des conseillers. Elle s'est aussi opposée au budget d'immobilisation et à une hausse des impôts fonciers.

Elle avoue avoir changé d'idée, mais soutient que c'était pour de bonnes raisons. « Lorsque vous avez plus d'information et que vous pouvez prendre de meilleures décisions, je pense que c'est correct, en fait », explique-t-elle.

« Je pense que les gens (du comité exécutif) voulaient que j'accepte la hausse de taxe. Je m'y suis opposée pendant des mois en affirmant que ça n'avait pas besoin d'exister, mais ça semble être tombé dans des oreilles de sourds », poursuit-elle.

Le maire a aussi dit à la femme politique que des membres du comité exécutif trouvaient difficile de s'entendre avec elle. « Ce n'est pas la première fois que le maire entend cela à propos d'un membre du comité », soutient-elle.