Série de déraillements

Train de marchandise

Un train du Canadien National (CN) a déraillé, mardi, dans une cour de triage de Winnipeg.

L'un des trois accidents a eu lieu dans une cour de triage à Winnipeg, un autre à à Prince George, en Colombie-Britannique et un troisième à Fort Saskatchewan, près d'Edmonton. Personne n'a été blessé.

Un porte-parole du CN a expliqué que des équipes déplaçaient des wagons à l'intérieur de la gare de triage lorsqu'un train, qui se trouvait sur une voie adjacente, a été poussé.

Personne n'a été blessé lors de l'incident. La plupart des wagons impliqués dans l'accident servaient à transporter du grain et étaient vides.

Deux autres déraillements sont survenus à Fort Saskatchewan, près d'Edmonton, et à Prince George, en Colombie-Britannique. On ne signale pas de victimes dans les deux cas.

Quelque 2800 chefs de train et agents de manoeuvre du CN sont en grève depuis la fin de semaine dernière, partout au Canada. La convention collective de ces travailleurs est échue depuis le 31 décembre dernier. Les négociations, qui achoppent sur la question salariale, sont suspendues pour le moment.

Histoire de prévenir d'éventuelles perturbations des activités de transport de marchandises ou de voyageurs au pays, le CN et Via Rail ont fait appel à un plan d'urgence qui prévoit le remplacement des grévistes par le personnel-cadre.

À moins d'une entente de dernière minute, la grève du CN s'étirera au moins jusqu'à la fin de semaine prochaine, après l'ajournement jusqu'à lundi d'une audience du Conseil canadien des relations industrielles, qui devait statuer sur la légalité de l'arrêt de travail.

Manitoba en direct Afficher le fil complet