Plus de circoncision sur les nouveau-nés

Hôpital général Saint-Boniface Hôpital général Saint-Boniface

L'Hôpital général Saint-Boniface ne procédera plus à des circoncisions sur des nouveau-nés. La direction de l'établissement de santé a pris cette décision après qu'un bébé a été circoncis sans le consentement de ses parents.

En novembre 2005, l'équipe médicale s'était en effet trompée. Elle avait pratiqué l'intervention sur un bébé qui se trouvait dans la section de la pouponnière réservée aux enfants qui doivent être circoncis, mais auquel ses parents n'avaient pas encore accordé leur consentement écrit.

Pour éviter qu'une telle erreur ne se reproduise, l'Office régional de la santé de Winnipeg et l'hôpital recommandent une série de mesures concernant les interventions médicales. Avant de procéder à l'opération, il faudra vérifier deux fois l'identité du patient, et pour les enfants, s'assurer qu'on a en main le consentement des parents. Les équipes médicales devront également consulter toutes les pièces au dossier et confirmer par écrit avoir procédé aux vérifications.

Malgré la mise en place de ces nouvelles mesures, l'Hôpital général Saint-Boniface a décidé de ne plus pratiquer la circoncision sur des nouveau-nés.

L'Hôpital a décidé de ne plus pratiquer la circoncision sur des nouveau-nés, après qu'un bébé a été circoncis sans le consentement de ses parents.