L'image de marque de la province se fait attendre

Mariette Mulaire Mariette Mulaire, du Conseil de développement économique

Le projet du Manitoba de créer une stratégie de marque pour la province connaît du retard et ne serait pas prêt pour le mois de mars. De plus, son coût dépasserait maintenant les 500 000 $ prévus.

La co-présidente du comité responsable du projet, Mariette Mulaire, défend malgré tout le travail accompli jusqu'à maintenant par le groupe de bénévoles, précisant que le projet d'image de marque du Conseil de développement économique du Manitoba a coûté presque autant.

« Les gens sont vites à critiquer. Mais on a de la misère à avoir des immigrants, on a de la misère à avoir des visiteurs, on a de la misère à avoir des gens qui restent chez nous, les jeunes, on a de la misère à ramener les gens qui sont partis du Manitoba. Tout le monde parle qu'il faut augmenter notre population. Pour l'augmenter, il faut rendre la province attrayante, et pour ça il faut investir. Tout le monde qu'on a consulté a dit qu'on a besoin de changer notre image. Il faut arrêter de parler de la neige et des moustiques. »

Mariette Mulaire insiste sur l'importance de trouver un concept accrocheur et vendeur, puisque le logo se retrouvera sur le papier et les outils promotionnels de plusieurs organismes de la province, de la Chambre de commerce à l'aéroport de Winnipeg.

Elle précise également que le contrat a été accordé à une firme internationale dont le bureau de Toronto est géré par un Winnipégois d'origine et non à une agence américaine basée à New York, comme cela a été rapporté par le Free Press samedi.

La co-présidente du comité responsable de trouver une stratégie de marque pour le Manitoba insiste sur l'importance de trouver un concept vendeur.

Manitoba en direct Afficher le fil complet