Ces jeunes qui abandonnent Facebook

Des logos « J'aime » de Facebook à l'envers Des logos « J'aime » de Facebook à l'envers  Photo :  Istock

Parler de la popularité des réseaux sociaux n'a rien de bien nouveau. Avec son 1,59 milliard d'utilisateurs dans le monde, Facebook trône en roi et maître dans les interactions en ligne. Mais de plus en plus de jeunes décident de dire adieu à ce réseau social.

Même son fondateur, Mark Zuckerberg, a lancé en janvier dernier un appel à ses abonnés afin de les inciter à abandonner le réseau social et à plutôt courir 1,5 km par jour!

« Ça me fatiguait de voir des statuts de gens que je trouvais imbéciles. Ça m'a fait réfléchir sur ce que je voulais dans ma vie au quotidien et ce dont je voulais me nourrir. » — Jérémy Dépault

« J'avais l'habitude de publier des photos sur Facebook. C'était des photos intéressantes, étant donné que je fais beaucoup de plein air. Des gens que je ne connaissais pas beaucoup semblaient tout à coup me connaître et être au courant de ce que je faisais comme activités », explique pour sa part Marianne Lacharité.

Une jeune femme vit des émotions fortes en consultant Facebook. Une jeune femme vit des émotions fortes en consultant Facebook.  Photo :  iStock/Diego Cervo

Se déconnecter de Facebook ne signifie pas de rejeter tous les réseaux sociaux. Certains utilisent Twitter, pour le fil d'actualité en continu, d'autres Instagram, pour ne voir que des photos et non des statuts indésirables.

Selon eux, l'important est surtout de se respecter dans l'utilisation des réseaux sociaux et d'être capable de vivre dans le réel.

« Quand je faisais des activités, je ne pensais plus à l'activité pour moi. Je pensais beaucoup à quelle prise de vue j'allais pouvoir capter pour que ce soit intéressant à publier sur mon mur », ajoute Marianne Lacharité.

Estrie en direct Afficher le fil complet