Pas de pétrole sur les rails de Lac-Mégantic en 2016

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Des wagons remplis de pétrole Des wagons remplis de pétrole

Les trains passant par Lac-Mégantic ne transporteront pas de pétrole en 2016, a fait savoir samedi le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, alors qu'on inaugurait officiellement le Bureau de reconstruction du centre-ville.

Le transporteur Central Maine & Quebec Railway (CMQR) aurait en effet accepté de repousser l'échéance prévue originalement pour ce mois-ci.

« J'ai cru bon de parler au président de la CMQR avant de me rendre ici aujourd'hui. Il m'a indiqué qu'il continuera, par respect pour les concitoyens et concitoyennes de Lac-Mégantic, la suspension du transport de pétrole brut dans votre collectivité, et ce, au moins jusqu'à la fin de 2016 », a fait savoir le ministre Garneau au cours de la conférence de presse.

Doté d'un budget de 2,2 millions de dollars sur trois ans, le Bureau de reconstruction du centre-ville de Lac-Mégantic servira à développer des projets d'investissement privés et publics dans la municipalité.

Cinq projets ont déjà été acceptés. Un chantier dans la zone sinistrée, près du pont Agnès, est d'ailleurs en cours de réalisation pour doter la MRC du Granit de nouveaux locaux. Un complexe résidentiel, un hôtel jumelé à un centre d'affaires, des logements communautaires et un spa devraient également voir le jour.

La reconstruction devrait commencer ce printemps, soit plus de deux ans et demi après la tragédie ferroviaire qui a coûté la vie à 47 personnes.

Le Bureau, dont les locaux sont situés dans l'ancienne gare de la ville, est déjà en activité depuis le mois de septembre. Les cinq personnes qui y travaillent se consacrent principalement à l'accompagnement des promoteurs qui souhaitent développer des projets à Lac-Mégantic et à la sollicitation d'investissements privés et publics.

Son directeur, Stéphane Lavallée, a présenté samedi le plan d'action « Réinventer la ville » qui a été élaboré par son équipe à la suite de la tenue de 15 rencontres publiques qui se sont amorcées au printemps 2014.

C'est d'ailleurs dans le cadre de cette démarche de participation citoyenne que la décision d'ouvrir un centre de coordination a été prise.

Plusieurs projets d'aménagement publics ont également été soumis. Une passerelle qui devrait enjamber la voie ferrée pourrait d'ailleurs devenir la signature de Lac-Mégantic, avance M. Lavallée. Une place publique et une allée piétonne vers la promenade Papineau sont également à l'étude.

Le ministre fédéral des Transports Marc Garneau était à Lac-Mégantic samedi pour confirmer la contribution de 1,9 million de dollars sur trois ans du ministère de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique.

Cette subvention s'inscrit dans le cadre du programme d'aide à la reconstruction de l'Initiative de relance économique de Lac-Mégantic (IRELM), dotée d'une enveloppe de 35 millions de dollars qui avait été annoncée en décembre 2013.

Une fondation privée et la Ville de Québec participent également au financement du Bureau.

« Le processus de guérison est long, mais je suis d'avis qu'il s'agit d'une étape importante vers la revitalisation du cœur de cette collectivité », a déclaré M. Garneau, qui était sur place au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, par voie de communiqué.

http://www.radio-canada.ca/sujet/lac-megantic Consultez notre section spéciale

Estrie en direct Afficher le fil complet