Les Couloirs de la violence amoureuse pour sensibiliser les adolescents

Faire comprendre les méfaits de la violence amoureuse aux jeunes

La violence conjugale est un problème touchant les personnes de tous âges et des intervenants sociaux de Granby se sont donné comme mandat de prévenir ce fléau chez les jeunes du secondaire, à l'âge où se forment les premières amours. Pour ce faire, ils ont décidé de susciter leur intérêt à la problématique en faisant appel à un outil multimédia développé au Saguenay.

Un reportage de Guylaine Charette TwitterCourriel

L'expérience interactive des Couloirs de la violence amoureuse fait entrer le visiteur dans l'intimité d'un jeune couple. En janvier, 800 jeunes de 4e secondaire vont visiter ce parcours où se mêlent extraits vidéos, audios et intervenants.

À la première station, les jeunes découvrent les émois du début du couple. Puis, petit à petit, la relation devient trouble et la situation se corse, malgré les tentatives de rapprochement. La crise éclate et la violence s'immisce dans la relation. Le visiteur découvre les états d'âme de la victime, en lisant des pages son journal intime.

Au bout du chemin, un des visiteurs incarne celui qui est finalement arrêté.

Une expérience émotive

Les membres de la Table de concertation pour contrer la violence faite aux femmes estiment avoir atteint leur but, avec ce projet. Les adolescents ayant vécu l'expérience en ressortent bouleversés.

« C'est une expérience qui peut nous aider à savoir comment réagir. C'est une très bonne idée », affirme Enrik Marquis, un des jeunes ayant visité l'installation.

C'est marquant dans un sens, parce qu'on voit comment on peut agir dans une situation comme ça, cela nous donne des outils pour bien s'en sortir. Annabelle Leduc, élève de 4e secondaire  Photo :  ICI Radio-Canada Estrie

Carmen Paquin, directrice de la Maison Alice-Desmarais pour femmes violentées, soutient que cela a d'ailleurs un meilleur impact auprès des jeunes que la sensibilisation faite à l'école.

« On en fait de la prévention dans les écoles avec un contenu qu'on tente de dynamiser, mais ça, ça a tout un impact, ce couloir. Ils ressortent avec de l'information, ils ont ressenti ce que cela pouvait être une relation violente », affirme-t-elle.

Les organisateurs espèrent que ce couloir fera une différence dans le parcours amoureux de ces jeunes.

Estrie en direct Afficher le fil complet