Tragédie à Lac-Mégantic, un an plus tard

Les trains de la MMA pourront continuer de rouler jusqu'au 1er avril

Geneviève Proulx
Radio-Canada
Une locomotive de la MMA traverse Lac-Mégantic. Une locomotive de la MMA traverse Lac-Mégantic.  Photo :  Marie-Laurence Delainey

L'Office des transports du Canada prolonge le contrat d'aptitude de la compagnie de chemin de fer Montreal, Maine and Atlantic (MMA),dont la vente est en cours, jusqu'au 1er avril 2014.

Cette prolongation a été accordée afin que l'entreprise puisse continuer à offrir des services à ses clients jusqu'à la conclusion de la vente de son chemin de fer et de ses actifs.

L'Office a conclu que MMA a démontré qu'elle détient une assurance responsabilité civile de 25 millions de dollars ce qui est suffisant pour poursuivre ses activités. La compagnie prévoit toujours réduire le volume et la distance parcourue par ses convois de matières dangereuses et ne plus transporter de pétrole brut.

Les actifs de la compagnie ferroviaire Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA) ont été vendus aux enchères le 21 janvier à Portland, dans l'État du Maine, à une filiale du fonds d'investissement Fortress de New York en collaboration avec le représentant John Giles de Great Lakes Partners. Le montant de la transaction, 14,25 millions de dollars, permettra de rembourser en partie les créanciers de la compagnie, notamment le gouvernement du Québec et la Ville de Lac-Mégantic.

Des documents déposés en cour en août dernier montraient que la MMA devait quelque 90 millions de dollars à ses créanciers, en plus de réclamations de recours collectifs et de mises en demeure du gouvernement du Québec et de la Ville de Lac-Mégantic entre autres. La compagnie ferroviaire estimait alors ses avoirs à 18 millions de dollars au Canada, sans compter la valeur de ses assurances.

L'entreprise est propriétaire du train qui a déraillé l'été dernier à Lac-Mégantic et causé la mort de 47 personnes.

Estrie en direct Afficher le fil complet

    Facebook