Ligue de garage : un joueur de hockey de Sherbrooke décède pendant une partie

Sherbrooke : un joueur de hockey décède pendant une partie

Un homme de Sherbrooke est mort, en soirée lundi, à l'aréna Eugène-Lalonde. L'homme de 54 ans participait à une partie de hockey d'une « ligue de garage » et a eu un malaise cardiaque qui lui a été fatal.

Carl Fortier et les membres de sa ligue de hockey sont sous le choc. Leur partie hebdomadaire de lundi a tourné au drame alors qu'un des joueurs a subi un malaise cardiaque. La victime a été retrouvée inconsciente dans le vestiaire entre deux périodes.

« J'ai retourné la victime, j'ai pris les signes vitaux et j'ai commencé le massage cardiaque. Nous étions deux à nous relayer pour le massage, mais nous n'avions rien pour nous supporter, pas de défibrillateur, rien », déplore M. Fortier qui est aussi infirmier au CHUS.

Ce dernier estime qu'il est essentiel de sécuriser davantage les lieux sportifs. « Dans notre ligue, c'est le deuxième décès en cinq ans », souligne-t-il.

Les appels d'urgence pour les malaises cardiaques dans les arénas sont fréquents. « Tous les arénas devraient être équipés d'un défibrillateur. C'est le déterminant de la survie. C'est le défibrillateur qui fait la différence », soutient le directeur général du Centre de communication Santé Estrie, Marc Guay.

La Ville de Sherbrooke souhaite adopter, en février, une nouvelle politique pour équiper chaque aréna d'un défibrillateur et pour former du personnel. Actuellement, seulement trois arénas en possèdent un.

Estrie en direct Afficher le fil complet

    La Grande guignolée 2014

    Facebook