Des centaines de personnes disent au revoir à Lorélie, Loïc et Anaïs

Funérailles des trois enfants retrouvés morts à Drummondville Une envolée de ballon a marqué la fin de la cérémonie.

Les funérailles des trois jeunes enfants retrouvés morts la semaine dernière dans une résidence de Drummondville ont été célébrées samedi à Acton Vale, en Montérégie.

Environ 850 personnes se sont rassemblées dans l'église pour la cérémonie privée. La mère des enfants, Sonia Blanchette, n'était pas présente. La femme de 33 ans a été accusée de meurtres prémédités mercredi. Elle reviendra en Cour le 14 décembre après avoir subi une évaluation psychiatrique.

Avant la cérémonie, la tante de Sonia Blanchette, Louise Blanchette, a eu ces mots. « C'est difficile d'entendre les préjugés, les jugements de tout le monde, ça serait mieux que l'on s'abstienne puis que l'on pense juste aujourd'hui au papa, aux trois petits, aux trois enfants qui sont partis. »

Les corps de Lorélie, 5 ans, Loïc, 4 ans, et Anaïs, 2 ans, ont été découverts dimanche par leur grand-mère maternelle. Celle-ci avait laissé les enfants quelques minutes avec leur mère, qui avait un droit de visite aux deux semaines, sous supervision de la grand-mère.

Les trois enfants Les trois enfants

Douleur inexplicable

Mardi, le père des enfants a brièvement rencontré les médias dans un restaurant de Sainte-Christine, où il habite. Patrick Desautels a lu une très courte déclaration devant une salle bondée de journalistes.

« La douleur que nous éprouvons est inexplicable. Je remercie les gens qui se mobilisent pour nous venir en aide, ma famille et moi, dans cette épreuve. Merci pour vos bons mots. Vous comprendrez qu'une enquête policière est en cours et que je ne peux répondre à vos questions afin de ne pas nuire à cette enquête », a dit M. Desautels.

Estrie en direct Afficher le fil complet

Facebook