Un pas de plus vers la démolition

L'ancienne usine Métallurgie Magnola à Asbestos L'ancienne usine Métallurgie Magnola à Asbestos

Le scénario le plus pessimiste qui était envisagé pour l'ancienne usine Métallurgie Magnola à Asbestos risque bien de se concrétiser. Xstrata, qui est propriétaire du bâtiment, a adressé une demande de permis de démolition à la municipalité.

Xstrata, toujours propriétaire du bâtiment, a demandé un permis de démolition aux autorités municipales.

Le contrat devrait être octroyé à l'entreprise EDS, qui procède à l'heure actuelle au démantèlement de l'ancienne usine de magnésium Norsk Hydro à Bécancour, qui a fermé ses portes en 2007.

Selon le directeur du Centre local de développement d'Asbestos, Mario Morand, tous les efforts possibles ont été faits pour trouver un nouvel acquéreur pour relancer l'usine. « On a voulu clairement lancer un message que les efforts pour trouver une solution sont faits. On veut que la communauté, les politiciens et les élus municipaux sachent que tout a été fait pour sauver les bâtiments », indique Mario Morand.

Pour la Ville d'Asbestos, la démolition de l'usine signifie une perte de revenus d'environ 500 000 $ annuellement. Le maire Jean-Philippe Bachand considère toutefois qu'il est temps de passer à autre chose. La municipalité n'exclut pas la possibilité de demander une aide financière au gouvernement pour faire face à cette perte de revenus. « C'est sûr que le ministère des Affaires municipales et le ministère du Développement économique sont au courant. Ils savent notre situation, donc ils savent que l'on va faire possiblement une demande [...] de nous aider par rapport à cet impact majeur que l'on va avoir au courant de l'année prochaine », explique-t-il.

L'usine de Métallurgie Magnola a été construite au coût de 1,2 milliard de dollars. Elle a cessé ses opérations en 2003 et a fermé définitivement ses portes en 2007. Sa démolition pourrait s'échelonner sur une période de 18 mois.

En complément