Risque de déferlement de vagues dans l'Est du Québec

Le phare de Cap-des-Rosiers derrière une vague lors d'une tempête. Le phare de Cap-des-Rosiers derrière une vague lors d'une tempête.  Photo :  Parcs Canada

Combinées avec la marée haute et de forts vents du sud qui pourraient atteindre 70 km/h, les vagues risquent de déferler dans plusieurs secteurs mardi après-midi.

Un texte d'Evelyne CôtéTwitterCourriel

Environnement Canada a émis un avertissement d'onde de tempête pour la Côte-Nord et la Gaspésie.

Sur la Côte-Nord, les secteurs visés sont Port-Cartier, Sept-Îles, la Minganie et l'île d'Anticosti.

En Gaspésie, les débordements côtiers pourraient avoir lieu à New Carlisle, à Chandler, à Gaspé, à Percé et au parc Forillon.

Les eaux chaudes du Saint-Laurent

Le météorologue pour Environnement Canada, Robert Michaud, explique que le début de l'automne est propice à ce phénomène puisque les eaux du Saint-Laurent ne sont pas gelées.

« L'automne avance tranquillement, on a une première grosse dépression automnale qui va affecter le Québec. Par la suite, ça risque de s'accentuer avec le temps. En novembre et en décembre et jusqu'à ce que l'estuaire gèle, le phénomène s'atténue par la suite, vers le milieu de l'hiver, généralement à la fin ou à la mi-janvier », explique Robert Michaud.

Le météorologue explique que le phénomène se reproduit à l'équinoxe du printemps au moment où les glaces se brisent dans l'estuaire et dans le golfe du Saint-Laurent.