La Marina de Rimouski devrait être accessible cet été

Marina de Rimouski La Marina de Rimouski devrait reprendre ses activités cet été. (archives)  Photo :  ICI Radio-Canada

La Marina de Rimouski sera remise en état et ses activités devraient reprendre à temps pour l'été 2016. C'est l'engagement qu'ont pris le maire de Rimouski, Éric Forest et le député de Rimouski-Neigette - Témiscouata - les Basques, Guy Caron.

Messieurs Forest et Caron ont fait cette annonce devant les plaisanciers réunis à Rimouski hier soir. Ils travaillent de concert avec Pêche et Océans Canada, propriétaire du port, pour que les pontons et les quais flottants soient remis à l'eau au printemps.

« Pour nous, 2016, c'est l'année Québec - Saint-Malo et on est l'une des villes étapes. C'est une activité importante et pour moi, c'est clair et net qu'il y a une saison cet été. » — Éric Forest, maire de Rimouski

Pour sa part, le commodore de la Marina de Rimouski, André Pineau, se réjouit que la marina puisse être en mesure d'accueillir les bateaux de plaisance à temps pour l'été prochain.

« C'est évidemment très rassurant. Les gens de Pêche et Océans Canadas, la Ville de Rimouski et nous-mêmes mettons tout en oeuvre pour assurer une saison 2016. Jusuq'à maintenant, tout nous porte à croire qu'il y en aura une. »

Rappelons que l'automne dernier, le mauvais temps a endommagé les chaînes et les pontons de la Marina de Rimouski.

Des pontons et une partie de la jetée est à la Marina de Rimouski. Des pontons et une partie de la jetée est à la Marina de Rimouski.  Photo :  ICI Radio-Canada

Acquisiton de la jetée Est

La Ville de Rimouski est aussi prête à faire l'acquisition de la jetée Est du quai et de la marina de Rimouski. Mais seulement à la condition que Pêche et Océans Canada s'engage à prolonger le brise-lame.

La Ville veut s'assurer que les bateaux soient en sécurité à l'intérieur de la marina lors de tempêtes et que les installations de la marina soient remises à niveau avant de s'en porter acquéreur.

Ces conditions ont été clairement énoncées à Pêche et Océans Canada. Le député fédéral de Rimouski-Neigette -Témiscouata - les Basques, Guy Caron, rencontrera dans quelques jours le ministre responsable pour lui expliquer l'importance de ce projet pour Rimouski.

« Pêches et Océans veut se dessaisir du quai et Rimouski veut avoir le brise-lame. Avec une négociation, on peut avoir les deux », affirme monsieur Caron.

Selon les premières évaluations, il en coûterait plus de 3 millions de dollars à Pêches et Océans Canada pour prolonger le brise-lame et remettre à niveau la marina.

D'après les informations de Paul Huot