Le projet de Cité des arts de Matane est mis en veilleuse

Site de la future Cité des arts de Matane Site de la future Cité des arts de Matane  Photo :  ICI Radio-Canada

La Ville de Matane met en veilleuse le projet de Cité des arts. Toutefois, le président de Kaméléart et trésorier du conseil d'administration de la Société des arts et spectacles de Matane, Alain Veillette, assure que le projet n'est pas mort.

Le maire, Jérôme Landry, explique que le projet coûterait très cher à la Ville à un moment où des projets plus importants de rénovation d'infrastructures sont prévus.

Jérôme Landry ajoute que le ministère de la Culture exige que le diffuseur de spectacle Kaméléart consolide son organisation avant d'aller de l'avant. 

« On fait beaucoup d'efforts avec le conseil d'administration en place pour mieux structurer l'organisme, pour avoir un organisme qui soit fort; par la suite, on pourra déposer un projet. » — Jérôme Landry, maire de Matane

M. Landry estime que la Ville doit se donner du temps. « Pour un investissement de cette importance-là, ça demande beaucoup de planification. D'ici à ce qu'on réalise ce projet-là, on doit travailler à beaucoup de projets pour les infrastructures actuelles », a-t-il expliqué.

De l'espoir du côté des gouvernements

Alain Veillette espère que les gouvernements mettront en place de meilleurs programmes de subventions qui permettront la construction d'une salle multifonctionnelle à Matane.

« On a convenu qu'en juin prochain, cet été, on se réunirait et qu'on verrait si, effectivement, il y a des sous supplémentaires et si on peut poursuivre le projet qu'on a entrepris il y a trois ans passés. » — Alain Veillette, président de Kaméléart et trésorier du conseil d'administration de la Société des arts et spectacles de Matane

Alain Veillette affirme aussi que la situation financière du diffuseur s'est améliorée et que le budget est aujourd'hui équilibré. Kaméléart traînait un déficit d'une cinquantaine de milliers de dollars.