L'artiste peintre Yves Gonthier s'invite à la 56e Biennale de Venise

Oeuvre éphémère de Yves Gonthier Oeuvre éphémère de Yves Gonthier  Photo :  Yves Gonthier

Sans invitation officielle, l'artiste peintre de la Baie-des-Chaleurs, Yves Gonthier, a décidé de se rendre de lui-même au grand rendez-vous mondial de l'art contemporain.

L'artiste désirait présenter son travail ailleurs, sur la scène internationale, sans toutefois avoir à faire tout le processus des circuits officiels. « Si j'attends qu'on me demande, je vais attendre tout le temps. C'est souvent décidé à Montréal, à Toronto et on ne pensera pas à un artiste de l'Abitibi ou de la Gaspésie », explique Yves Gonthier.

Ce dernier, qui a déjà effectué des voyages similaires à Berlin et à Londres, a planifié des participations à Venise qu'il qualifie d'impromptue. « Il s'agit d'œuvres éphémères en papier d'aluminium créées parmi le public. Je fais les sculptures, je les prends en photo, et voilà, c'est fait », explique l'artiste.

Celui qui a créé le célèbre cadre de Maria estime que cette démarche est aussi une manière de sortir du cadre, de défaire les conditionnements.  

« C'est  joué avec notre réalité. On est conditionné par des déterminismes liés à notre histoire, au lieu où on habite. Je ne suis pas obligé de prendre ces déterminismes comme la seule réalité.    » — Yves Gonthier

La 56e Biennale, dont le thème était « Tous les futurs possibles » s'est achevée dimanche 22 novembre après sept mois d'événements artistiques.