Semaine des transports collectifs et actifs : contourner l'auto solo 

Le reportage de Katy Larouche

Marcher, pédaler, faire du covoiturage ou utiliser le transport en commun, voilà quelques-unes des façons de se déplacer préconisées à l'occasion de la Semaine des transports collectifs et actifs qui se déroule jusqu'au 22 septembre.

Des activités sont prévues dans plusieurs municipalités de la Côte-Nord, qui participe pour la première fois à cette semaine nationale. Une conférence sera offerte à Port-Cartier jeudi pour encourager le transport actif et collectif, qui sera aussi présentée aux Escoumins, le 21 septembre, et à Baie-Comeau, le 22 septembre. Les résidents de Fermont et de la Basse-Côte-Nord pourront également y assister par visioconférence.

À Baie-Comeau, où le service de transport en commun est offert depuis 1993, les résidents ont pu prendre l'autobus gratuitement jeudi.

Le vélo utilitaire

Certains Septiliens, comme Catherine Belval-Fratzios, préfère enfourcher son vélo pour se rendre au travail plutôt que d'utiliser la voiture.

La cohabitation entre le vélo et l'auto n'est toutefois pas toujours facile : « Souvent, les autos ne me laissent pas beaucoup d'espace pour faire du vélo », fait-elle remarquer.

Elle déplore également que certaines voitures se garent sur les pistes cyclables, ce qui est interdit.

Une partie de la rue Arnaud sera réaménagée pour les cyclistes et les piétons Une partie de la rue Arnaud sera réaménagée pour les cyclistes et les piétons

Alexandre Jean a aussi fait du vélo son mode de transport, et ce, été comme hiver à Sept-Îles. Il a d'ailleurs lancé la page Facebook « Vélo utilitaire Sept-Îles » afin de promouvoir l'utilisation du vélo dans les déplacements quotidiens.

Même si la pratique du vélo demeure relativement nouvelle sur la Côte-Nord, il estime néanmoins que les mentalités évoluent rapidement. « Je pense que ça va se développer avec l'aide de choix politiques conséquents », souligne-t-il.

Il propose, entre autres, aux municipalités de réduire leur limite de vitesse, de séparer les pistes cyclables de la route ou encore de verser des indemnités aux personnes qui se déplacent à vélo pour aller travailler, comme c'est le cas notamment en France.

La rue Arnaud à sens unique 

La Ville de Sept-Îles réaménagera la rue Arnaud, entre les rues Père-Divet et Maltais, pour qu'elle devienne à sens unique. Un appel d'offres a été lancé pour réaliser des modifications. Une piste cyclable sera créée afin de permettre aux cyclistes de poursuivre leur parcours sur la rue Arnaud.