Des homards aux couleurs insolites pêchés en Gaspésie

Le homard albinos pêché par le capitaine du VSOP Hugues Roussy de Port-Daniel et son fils Samuel Le homard albinos pêché par le capitaine du VSOP Hugues Roussy de Port-Daniel et son fils Samuel  Photo :  Page facebook Homard gaspésien

Dame Nature a sorti son pinceau. Des homards aux couleurs étonnantes ont été capturés cette semaine par des pêcheurs gaspésiens.

Des homards bleus, jaunes, albinos et même tachetés sont atterris dans les cages des pêcheurs. Un phénomène extrêmement rare. Les chances d'en retrouver sont d'une sur un million, selon le responsable de la collection vivante au musée Exploramer, à Sainte-Anne-des-Monts en Gaspésie, Mathieu Lemonde.

« Ce phénomène s'explique par la pigmentation, indique le biologiste de formation. Les homards fabriquent naturellement des pigments bleus, jaunes, verts et rouges. La couleur brune tachetée qu'on leur connaît habituellement est un mélange de ces pigments.

Ces homards ne peuvent fabriquer tous les pigments comme leurs semblables. Celui qui est albinos ne peut en fabriquer aucun.

« Parfois, cette coloration peut être génétique, dit-il. Alors, si deux homards bleus se rencontrent et s'accouplent, ils auront des petits de même couleur. Mais les chances sont à peu près nulles. »

Reste à voir si un homard vert se retrouvera sur le pont d'un homardier cette saison puisque Dame Nature semble généreuse cette année.


Homard jaune

Le homard jaune, pêché par Guy Desbois sur la bateau Joey-Jolianne  Photo :  Page Facebook Homard gaspésien

Ce homard a été pêché par Guy Desbois sur la bateau Joey-Jolianne. 


Au tour du homard léopard

Un homard léopard pêché par Pierre-Paul Couture sur le bateau Rémi-Pier.  Photo :  Page Facebook Homard gaspésien

Ce spécimen deux couleurs a été capturé par Pierre-Paul Couture sur le bateau Rémi-Pier.


Un homard avec une touche de bleu

Homard avec un manteau bleu, pêché dans les eaux du Parc national Forillon par Charles Element et son fils Marc-Antoine  Photo :  Page facebook Homard gaspésien

Un homard avec un manteau bleu, pêché dans les eaux du Parc national Forillon par Charles Element et son fils Marc-Antoine.

Début de la pêche au homard

Quelque 325 pêcheurs de homard des Îles-de-la-Madeleine ont pris la mer jeudi matin pour une 140e saison de pêche. Les homardiers sont au travail après trois reports en raison des conditions météorologiques. Les premiers arrivages du homard sont attendus samedi. Près de 89000 casiers seront mis à l'eau.