La pêche au homard retardée

Des homardiers bloqués par les glaces (archives) Des homardiers bloqués par les glaces (archives)  Photo :  ICI Radio-Canada

Si les pêcheurs de crevettes sont déjà en mer, les conditions des glaces font en sorte que le départ des homardiers de la Gaspésie est reporté au 25 avril.

La date du 18 avril avait été avancée pour la mise à l'eau des casiers dans le sud de la Gaspésie, mais pour l'instant plusieurs secteurs du golfe sont encore couverts de glaces, de même que l'entrée d'un bon nombre de ports de mer.

La pêche au homard devrait donc s'amorcer le 25 avril dans les secteurs de Grande-Rivière, Percé et Newport jusqu'à Bonaventure, si les conditions le permettent, tandis que pour les autres petites zones, comme Forillon ou Bonaventure Carleton, ce sera plus tardif.

Par ailleurs, les pêcheurs s'attendent à obtenir de bons prix cette année en raison de la reprise économique aux États-Unis.

« On sait que les Américains reviennent dans le marché après quelques années d'absence, et il semble qu'ils sont agressifs », explique le porte-parole du Regroupement des pêcheurs du sud de la Gaspésie, O'Neil Cloutier. « Ils veulent du homard, l'économie américaine tourne bien, alors on dit que le prix va être élevé. Tous ceux qui sont allés au Boston Sea Food ont pu constater l'ampleur de la volonté des acheteurs américains à se procurer du homard. C'est pour ça qu'on dit que les prix vont être élevés, plus tôt on commence, plus ça va l'être. »

M. Cloutier soutient que le prix pourrait atteindre jusqu'à 7 $ la livre en début de saison. En comparaison, les pêcheurs avaient obtenu en moyenne 4,25 $ la livre l'an dernier.