Philippe Couillard confirme la création d'un institut France-Québec à Rimouski

Philippe Couillard à Rimouski

Le premier ministre Philippe Couillard a confirmé, vendredi après-midi, la création d'un partenariat France-Québec pour la recherche dans le secteur maritime.

Québec doit annoncer, au cours des prochaines semaines, une contribution financière à cet effet. Un groupe de travail sera formé pour définir les modalités et le fonctionnement de cet institut France-Québec. 

De passage à Rimouski, le premier ministre a aussi annoncé l'octroi de 800 000 $ à deux organismes rimouskois de recherche en sciences de la mer. 

Le Centre de recherche sur les biotechnologies marines reçoit 400 000 $ pour un projet de valorisation de coproduits marins issus des usines de transformation de crustacés et de poissons. 

L'Institut des sciences de la mer (ISMER-UQAR) reçoit également 400 000 $ pour son projet de valorisation de la biomasse marine pour l'alimentation larvaire. 

Couillard accueilli par des manifestants

Le premier ministre a été accueilli par environ 70 manifestants : des étudiants ainsi que des membres des syndicats FTQ et CSN. Une vingtaine d'entre eux a réussi à entrer dans l'édifice de l'ISMER, où se tenait la conférence de presse de Philippe Couillard. Les manifestants ont toutefois été confinés à un corridor par la Sûreté du Québec. Ils n'ont donc pas pu s'approcher du premier ministre, mais des sons de tambour et de casserole se sont fait entendre pendant la conférence de presse. 

Une vingtaine de manifestants ont réussi à entrer à l'intérieur de l'édifice où se tenait la conférence de presse Une vingtaine de manifestants ont réussi à entrer à l'intérieur de l'édifice où se tenait la conférence de presse.  Photo :  Radio-Canada / Guillaume Dumont

Une autre manifestation est par ailleurs prévue samedi à Rimouski en marge du colloque du Parti libéral du Québec (PLQ), qui se tiendra à l'Institut maritime du Québec de Rimouski dès 9 h, samedi. Les organisateurs du mouvement Touche pas à ma région Bas-Saint-Laurent veulent dénoncer les mesures d'austérité du gouvernement Couillard. 

La relance économique régionale et le développement culturel seront les thèmes abordés pendant le colloque de samedi. Le PLQ tient ainsi plusieurs colloques thématiques jusqu'à la fin mars pour consulter ses membres en vue du congrès du parti en juin prochain.