Matane en 3D

Le reportage de Jean-François Deschênes

Un groupe d'enseignants en animation 3D du Cégep de Matane et une ancienne enseignante en photographie ont décidé de montrer leur savoir-faire. Ils ont transformé la façade de l'église Saint-Jérôme grâce à l'animation en 3D. Il s'agit de la première présentation d'une toute nouvelle compagnie de diffusion et de production qui se nomme les Faiseux de berlue.

Pour créer une telle œuvre, il faut bien maîtriser les outils spécialisés tout en ayant une sensibilité artistique, selon Jonathan Foucher, des Faiseux de berlue.

« Il faut rebâtir la bâtisse en image et la reconstruire en 3D, explique-t-il. À ce moment-là, quand on a un modèle 3D du bâtiment, on applique les effets, les couleurs et toute l'animation. »

Selon lui, il ne faut pas compter ses heures pour en arriver à ce résultat. « Beaucoup d'heures de travail les soirs et les fins de semaine », poursuit M. Foucher.

Promouvoir Matane

Les Faiseux de berlue est aussi un organisme sans but lucratif qui veut faire connaître les talents locaux.

« Au Cégep de Matane, on a un gros département d'animation 3D, affirme Maxime-Raphaël Cyr, de l'organisme. Les gens de Matane ne savent pas vraiment ce qu'on fait, donc le but est éventuellement de faire travailler des étudiants et de créer une couple d'emplois dans le domaine. »

Pour la directrice de production des Faiseux de berlue, Émilie Prud'homme, l'objectif est aussi de « divertir les gens et d'attirer les touristes ».

« Que les gens puissent parler de Matane en disant que c'est "la" place où faire de l'imagerie numérique. » — Émilie Prud'homme, directrice de production des Faiseux de berlue

Le groupe caresse d'autres projets, comme un parcours touristique immersif dans la Matanie.

D'après le reportage de Jean-François Deschênes