Rimouski : au cœur des changements climatiques

Fonte des glaces Fonte des glaces

Environ 350 scientifiques, étudiants et chercheurs sont réunis à Rimouski jusqu'à jeudi pour discuter des océans et du climat.

C'est autour du thème Le nord vulnérable : implications des changements aux environnements froids que s'est ouvert dimanche le 48e Congrès de la Société canadienne de météorologie et d'océanographie (SCMO).

Les météorologues et les océanographes y présenteront leurs plus récentes découvertes. Le congrès a été lancé avec une conférence de la rameuse Mylène Paquette.

Chaque journée sera ponctuée d'une session plénière lors de laquelle des scientifiques de renom présenteront leurs plus récents travaux sur les environnements nordiques.

Soirée grand public du 48e Congrès du CSMO Soirée grand public du 48e Congrès du CSMO

Le Congrès fait aussi une place au grand public. Une table ronde sur les enjeux de l'exploitation des ressources naturelles dans le golfe Saint-Laurent animée par la journaliste Catherine Mercier, de Radio-Canada sera présentée mardi.

Le chercheur en océanographie de l'UQAR, Daniel Bourgault, explique que plusieurs personnes, dont l'environnementaliste Steven Guilbault, ont été invitées à faire une courte présentation à ce sujet afin d'alimenter les discussions. « Il y aura un peu de vulgarisation scientifique pour situer le golfe, le climat », explique M. Bougault. Le chercheur invite le public à utiliser une tablette ou un téléphone intelligent pour interagir avec les invités de la soirée. « On n'a pas, précise M. Bourgault, de réponses factuelles et objectives à ces questions, alors on espère susciter un débat ouvert sur ces sujets. »

Professeure et titulaire de la Chaire de recherche sur la géochimie des hydrogéosystèmes côtiers, Gwenaëlle Chaillou ajoute que le congrès poursuit deux objectifs soit d'informer la population des recherches en cours dans les universités sur le climat et les océans mais aussi de permettre aux chercheurs de prendre une pause pour prendre connaissance des travaux de leurs collègues.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet