Pétrolia dépose une requête contre Gaspé

Pétrolia à Gaspé Pétrolia à Gaspé

Pétrolia dépose une requête en jugement déclaratoire à la Cour supérieure du Québec contre la Ville de Gaspé.

Pétrolia souhaite invalider le règlement adopté par Gaspé le 19 décembre 2012 pour encadrer de manière stricte les activités de forage dans les limites du territoire de Gaspé. 

Pétrolia reproche à la Ville d'avoir attendu au 9 janvier pour l'informer de ce règlement et lui en transmettre une copie.  Dans sa requête en Cour supérieure, Pétrolia affirme que la décision de la Ville de Gaspé ne s'appuie sur aucune étude hydrologique ni sur aucun avis professionnel.

Pétrolia a dû interrompre ses travaux de forage, une décision coûteuse pour l'entreprise. La pétrolière souligne que depuis, plusieurs tentatives de discussion ont été rejetées par la Ville de Gaspé.   La société d'exploration pétrolière estime qu'il sera impossible d'en arriver à une solution avec l'administration municipale dans un délai raisonnable.

Petrolia dépose donc une requête pour faire valoir ses droits et ceux de ses actionnaires.  La compagnie espère ainsi faire trancher le litige.

Porte-parole du comité Ensemble pour un avenir durable du Grand Gaspé, Lise Chartrand se dit surprise de la décision de Pétrolia. « Cela pourrait jouer en leur défaveur mais en même temps cela démontre que cette compagnie n'a aucun respect pour l'environnement. Nous appuyons toujours notre ville et notre conseil municipal. »

Réactions de Québec

Le ministre de l'Environnement, Yves-François Blanchet, n'est pas surpris de la décision de Pétrolia de demander à un tribunal de trancher le litige qui l'oppose à la Ville de Gaspé.

Le ministre confirme que son ministère travaille toujours à la rédaction d'un règlement qui vise à encadrer le développement pétrolier en zone habitée. « Je peux simplement confirmer que cela n'a aucune influence sur la démarche du ministère de l'Environnement qui va déposer à court terme un règlement sur les distances séparatrices et la protection des sources d'eau potable », a indiqué le ministre.

Ce dernier ajoute par ailleurs que la réglementation de Québec disposera de tous les règlements municipaux. « Pour le reste, a conclu Yves-François Blanchet, je ne commenterai plus publiquement le dossier Gaspé vs Pétrolia puisqu'il y a une procédure qui a été entreprise par Pétrolia. »

La direction de Pétrolia a aussi spécifié qu'elle ne commentera pas non plus sa démarche juridique.



En complément

Est du Québec en direct Afficher le fil complet