Pétrolia s'appuie sur une évaluation toxicologique pour rassurer les Gaspésiens

petrole
Petrolia veut rassurer Gaspé sur la sécurité de son forage au puits Haldimand 4

La firme Pétrolia a dévoilé mardi une évaluation toxicologique des produits qui seraient utilisés pour le forage du puits Haldimand 4, à Gaspé.

Il s'agit d'un rapport préparé par un toxicologue de l'Université de Montréal. L'évaluation tient compte des 15 additifs qui sont employés pour les forages. Leur dangerosité varie de nulle à faible, à l'exception d'un seul produit, un distillat de pétrole, qui présente une toxicité moyenne.

Aucun expert n'a jusqu'à maintenant été en mesure de nous offrir son avis sur cette étude.

La direction de Pétrolia fait par ailleurs valoir que ce rapport démontre que les craintes face au projet sont non-fondées. « Chez Pétrolia, nous avons le souci de précaution et ce rapport en fournit la preuve », affirme le président de Pétrolia, André Proulx.

Les travaux de Pétrolia sont toujours suspendus, à Gaspé, en raison de l'adoption d'une réglementation par la Ville de Gaspé, sur la protection des sources d'eau potable. Le puits Haldimand 4 est situé à 350 mètres de la résidence la plus proche et à environ 2 kilomètres du centre-ville de Gaspé, ce qui suscite l'inquiétude.

Manifestation en appui à Pétrolia

Par ailleurs, une manifestation en faveur du développement de l'industrie pétrolière à Gaspé était prévue mardi soir. Il s'agit d'une initiative du Regroupement pour l'avancement économique de la Gaspésie. Ses membres font valoir qu'il est possible de profiter de cette richesse, en respect du milieu de vie.

Les manifestants s'étaient donnés rendez-vous à l'Hôtel de Ville de Gaspé à 19 h.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook