La MRC de Rimouski-Neigette veut une pleine compensation pour la récupération

compostage_recyclage

La MRC de Rimouski-Neigette presse Québec de respecter son engagement et de compenser entièrement les municipalités pour leurs initiatives de récupération et de valorisation des matières résiduelles.

Selon le préfet, Francis Saint-Pierre, Québec avait promis que la compensation de 70 pour cent négociée pour 2005-2010 allait augmenter progressivement. « 10 % par année pour atteindre 100 % en 2013 », rappelle celui qui est aussi maire de Saint-Anaclet-de-Lessard.

Francis Saint-Pierre affirme que Québec veut maintenant changer les règles du jeu avec des taux variables, causant ainsi un manque à gagner de 10 millions de dollars pour les municipalités du Québec pour la seule année 2013.

Selon lui, dans l'état actuel des finances municipales, les pertes prévues suite à la volteface du gouvernement, ne sont pas acceptables. « Cet argent-là, ce n'est pas pour se payer un voyage en Floride, c'est pour augmenter le taux de recyclage », fait-il valoir.

Il y a selon Francis Saint-Pierre un double langage du côté gouvernemental. « D'un côté on veut du développement durable et d'un autre on va y consacrer de moins en moins de sommes. Ça fait spécial un peu » de conclure le préfet.