MRC de Matane : des citoyens dénoncent les coûts du service d'incendie

La nouvelle caserne des pompiers de Sainte-Félicité La nouvelle caserne des pompiers de Sainte-Félicité.  Photo :  Boris Firquet

Un comité de citoyens de Sainte-Félicité s'insurge contre la hausse de la facture des services d'incendie offerts par la MRC de Matane.

En six ans, le coût des services est passé de 67 000 $ à 185 000 $ pour la municipalité de Sainte-Félicité.

Selon le groupe de citoyens, ce sont les contribuables, déjà lourdement taxés, qui doivent assumer cette augmentation.

Le porte-parole du comité de citoyens, Serge Desrosiers, estime que la MRC ne se préoccupe pas du tout de la capacité de payer des citoyens. « On remplit la tour d'ivoire qui est la bâtisse de la MRC à Matane. Là, il y a du monde en masse et on se tourne de bord et on monte les taxes », lance M. Desrosiers.

Membre du comité de citoyens, Germain Thibeault se demande même s'il devra vendre la maison une fois à la retraite. « On va en arriver là un jour. D'ici un an ou deux, on ne sera plus capable d'arriver », commente Germain Thibeault.

Le préfet de la MRC de Matane, Pierre Thibodeau, explique que la MRC doit se conformer aux politiques de Québec.

M. Thibodeau précise qu'en 2010, les MRC ont été forcées de financer en totalité un service d'incendie réglementaire et d'installer des casernes dans les villages. « C'est évident, admet le préfet, que ça a demandé énormément d'investissements de la part des municipalités. Il n'y a eu aucun investissement de part du gouvernement dont ç'a été financé à même les taxes des contribuables. »

La MRC prévoit rembourser l'emprunt d'un peu plus de 3 millions de dollars d'ici 2020. La dette pour l'achat de camions et de l'équipement sera alors payée.

Le comité de citoyens promet toutefois d'avoir la gestion des dépenses à l'oeil.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook