Développement éolien : Québec étudie plusieurs scénarios

Québec envisage divers moyens pour développer les 700 MW qui restent afin de remplir sa promesse d'implanter 4000 MW d'énergie éolienne d'ici 2015.

Le gouvernement Marois n'écarte pas le retour des ententes de gré à gré avec des promoteurs de parcs éoliens, entre autres, pour des projets en partenariat avec les communautés autochtones.

Le ministre délégué aux Régions et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Les Îles, Gaétan Lelièvre Le ministre délégué aux Région et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Les Îles, Gaétan Lelièvre.

Le précédent gouvernement avait fermé la porte à tous contrats sans appel d'offres entre Hydro-Québec et des promoteurs de parcs éoliens.

Le ministre délégué aux Régions, Gaétan Lelièvre, confirme que le processus d'appel d'offres public employé par les libéraux sera complètement revu. « Tout est sur la table, il n'y a pas de décision qui a été prise », ajoute le ministre.

Gaétan Lelièvre précise que plusieurs facettes du dossier doivent être vérifiées avant de procéder à une annonce. Il se fait toutefois rassurant : « Qu'importe la formule qui sera applicable, l'important c'est que les contrats soient donnés pour qu'on puisse garantir l'approvisionnement à nos usines. »