Bas-Saint-Laurent : nouvelle proposition pour la Villa Dubé

La Villa Dubé de Saint-Jean-de-Dieu La Villa Dubé de Saint-Jean-de-Dieu  Photo :  municipalité de Saint-Jean-de-Dieu

La réouverture de la Villa Dubé de Saint-Jean-de-Dieu pourrait se faire en plusieurs étapes.

Le Comité de relance de la Villa Dubé tente de trouver une nouvelle formule permettant de faire l'acquisition du bâtiment. Une nouvelle proposition sera présentée d'ici le 15 février au ministère de la Santé.

L'organisme sans but lucratif créé pour transformer l'ancien CHSLD en résidence de 26 logements pour personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et pour personnes âgées en perte d'autonomie poursuit ses démarches.

Le projet original prévoyait l'acquisition de l'édifice, pour la somme symbolique d'un dollar. Cette possibilité a toutefois été écartée en raison d'une hypothèque de 350 000 $. « Ce n'est pas si grave que ça dans la mesure où il y a quatre alternatives qu'on a discutées la semaine dernière avec l'Agence de la santé et le CSSS », a fait valoir le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Jean D'Amour.

La réouverture de la villa nécessite d'importants travaux de mise à niveau. Un premier investissement gouvernemental de 250 000 $ est requis, à brève échéance. « Il y a des choses déjà entendues, l'argent pour la rénovation de l'ascenseur, le budget de transition et de démarrage c'est entendu, c'est ficelé, c'est réglé. Ce qui manque, c'est la bâtisse », a déclaré Jean D'Amour.

Le président du comité, Réjean Ouellet, reconnaît que la réouverture devra se faire par étapes. « Au lieu d'avoir un projet qui serait complètement terminé avant d'entrer de la clientèle dans la Villa Dubé, on pourrait y aller par séquences sur une période par exemple d'une dizaine d'années », a-t-il expliqué.

Le projet implique aussi le CLSC pour les services élargis de médecins et d'infirmières.

D'après le reportage de Claude Beaudin