Marée noire : la Coalition Saint-Laurent participe à une conférence internationale

Marée noire en Louisiane La nappe de pétrole à proximité de la Louisiane en mai 2010.  Photo :  PC/AP Photo/Alex Brandon

Des représentants de la Coalition Saint-Laurent prennent part à une conférence scientifique internationale sur les effets du déversement de pétrole dans le golfe du Mexique, en avril 2010.

Près de 800 scientifiques réunis en Louisiane feront le point sur les répercussions du déversement pétrolier majeur de 2010 sur l'écosystème du golfe du Mexique, mais aussi sur l'économie et sur la santé.

Les participants de la Coalition Saint-Laurent présenteront les projets d'exploitation pétrolifère dans le golfe du Saint-Laurent, en exposant leurs conséquences éventuelles.

La présidente d'Attention Frag'Îles des Îles-de-la-Madeleine, Danielle Giroux, estime que le déversement dans le golfe du Mexique doit servir d'avertissement aux riverains du golfe du Saint-Laurent.

« On a maintenant un point de référence, c'est quoi un scénario catastrophique. Le pire scénario, c'est ce qui s'est produit dans le golfe du Mexique. On a beaucoup à apprendre de cela et il y a des comparaisons avec ce qui pourrait arriver chez nous dans le golfe du Saint-Laurent. » — Danielle Giroux, présidente d'Attention Frag'Îles des Îles-de-la-Madeleine

Le golfe du Saint-Laurent est sept fois plus petit que le golfe du Mexique, souligne Danielle Giroux, qui estime que les risques y sont aussi importants. « On veut leur faire connaître les particularités du golfe du Saint-Laurent. Et justement de démontrer que les conditions ne sont présentement pas en place, mais que le golfe du Mexique a beaucoup influencé ce qui se passe chez nous », explique la présidente d'Attention Frag'Îles.

D'après le reportage de Line Danis

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

    Facebook