La fête de Noël est souvent assombrie par des chicanes de familles

Le temps des fêtes est une période de réjouissance mais il arrive aussi que les réunions de famille tournent mal. Chacun a vécu ou assisté à une petite chicane de famille.

Même si Noël est la fête des enfants, la séparation d'un couple sur deux fait en sorte que l'événement tourne souvent au vinaigre, selon la psychologue Diane Jean.

contes-noel-famille À Noël, l'harmonie familiale est préférable à la zizanie.  Photo :  iStockphotos

« Les jours et les semaines qui précèdent Noël, c'est une problématique qui revient régulièrement. On entend ''c'est mon conjoint qui va avoir mes enfants, y vont me manquer. Tu sais, c'est difficile'', rapporte Diane Jean. Elle ajoute que les psychologues ont à gérer ce genre de situation.

La période des fêtes peut également relancer des conflits latents dans la famille. Les disputes entre beaux frères et belles soeurs ou la difficulté d'intégration d'un nouveau membre de la famille ne sont pas rares. Dans tous ces cas, l'important est de réagir rapidement.

Diane Jean ajoute que chacun fait ses propres choix.

« Il faut gérer la sphère positive, avoir du plaisir, avoir de la joie, remercier, être reconnaissant, dit-elle. Et on peut aussi choisir de brasser la sphère négative comme les conflits, les tensions, les vieilles histoires, les vieux secrets de famille ».

La psychologue conclut qu'il y a moyen de gérer tout cela et surtout de choisir le bon moment.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

    La Grande guignolée 2014

    Facebook