Gaspésie : fin du barrage de la route 132 dans le secteur de Restigouche

Des manifestants sur la route 132 vendredi

Les autochtones de la réserve de Listuguj, en Gaspésie, ont levé samedi matin à 8 h 30 leur barrage sur la route 132 dans le secteur de Restigouche.

La circulation est donc revenue à la normale sur la route 132 en Gaspésie et sur le pont interprovincial reliant le Québec au Nouveau-Brunswick.

Comme les Micmacs l'ont annoncé vendredi, cette barricade devait durer 24 heures.

Les Micmacs protestent contre l'attitude du gouvernement de Stephen Harper à l'égard des communautés autochtones du pays. Ils se joignent ainsi à un mouvement lancé le 10 décembre dernier -  Idle No More (La passivité, c'est fini) - et qui prend de plus en plus d'ampleur parmi les communautés autochtones au pays.

Ce mouvement s'est créé en octobre dernier, à l'instigation de quatre femmes de la Saskatchewan, au moment du dépôt du projet C-45 par le gouvernement fédéral. Le projet de loi de plus de 400 pages, maintenant adopté, modifie une panoplie de lois et de règlements. Les femmes ont organisé des marches et des rassemblements pour protester entre autres contre les modifications à la Loi sur les Indiens et à la Loi sur la protection des eaux navigables.

Ils dénoncent notamment l'intention du gouvernement fédéral de réduire de 10 % le budget des organismes de représentation des Premières Nations.

En plus de Listuguj, diverses manifestations doivent avoir lieu un peu partout au pays. Vendredi, une grande manifestation a eu lieu à Ottawa.