Haute-Gaspésie : important coup de filet des agents de la faune

tir-chasse-fusil (archives)

Jusqu'à 219 chefs d'accusation pourraient être déposés contre un groupe de braconniers appréhendés par les agents de la faune en Haute-Gaspésie.

Le groupe chassait principalement l'orignal, l'ours noir et l'omble de fontaine. Les individus appréhendés chassaient et pêchaient en dehors des périodes permises. Ils pratiquaient la chasse de nuit et utilisaient des engins interdits.

L'enquête révèle entre autres que les suspects pouvaient récolter illégalement jusqu'à 22 orignaux par année. Ils utilisaient leur véhicule pour les estropier par impact pour ensuite les récupérer.

Le groupe, qui vendait les produits de son braconnage, opérait surtout dans les secteurs de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, Gros-Morne, Murdochville et dans la réserve des Chic-Chocs.

Au total, 65 agents de la faune ont été mobilisés pour cette enquête qui a duré près de trois ans. Les individus sont passibles d'amendes qui peuvent totaliser 240 000 $.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook