Gros morne : Innergex met en service le plus important parc éolien au Canada

parc-eolien Parc éolien en Gaspésie (archives)

La phase 2 du parc éolien de Gros-Morne en Gaspésie est officiellement en production. Au total 141 éoliennes tournent maintenant sur les territoires des municipalités de Saint-Maxime-de-Mont-Louis et de Sainte-Madeleine-de-Rivière-Madeleine.

Innergex complète son projet avec un mois d'avance sur son échéancier.

Le parc d'une puissance de 211,5 mégawatts (MW) et d'une production annuelle de 650 000 MWh permettra d'alimenter en électricité environ 40 000 foyers. Ce parc est le dernier projet octroyé à Cartier Énergie dans le cadre du premier appel d'offres lancé par Hydro-Québec en 2003 pour l'achat de 1000 MW d'énergie éolienne.

L'électricité est vendue à Hydro-Québec à un prix ajusté annuellement en fonction de l'indice des prix à la consommation. La société a construit une ligne de 230kv pour relier le parc à son réseau. Le contrat vient à échéance en 2032.

Le parc devrait générer des revenus de 9 millions au cours de sa première année d'exploitation. L'entreprise versera des redevances de15 millions en 20 ans aux municipalités où le projet est implanté.

La phase 1 du projet, soit un parc de 67 éoliennes, a été livrée le 29 novembre, l'an dernier.

Les phases 1 et 2 du parc de Gros-Morne constituent pour le moment le plus important parc éolien au Canada. Il sera toutefois dépassé bientôt par le parc du Lac-Alfred dans la Matapédia, un projet de Saint-Laurent Énergies, et par celui de Boralex sur la Côte-de-Beaupré.

Cartier Énergie gère déjà quatre autres parcs éoliens en Gaspésie, soit celui de Montagne-Sèche, de Baie-des-Sables, de Carleton et L'Anse-à-Valleau. Avec ce dernier parc, Cartier Énergie possède maintenant une puissance installée au Québec de 589,5 MW. Innergex détient une participation de 38 % dans Cartier Énergie Éolienne.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

    Facebook