Projets communautaires acceptés

Éoliennes

Hydro-Québec a retenu 12 soumissions dans le cadre de ces appels d'offres d'énergie éolienne issue de projets communautaires et autochtones, dont 4 au Bas-Saint-Laurent et 1 en Gaspésie. Les appels d'offres avaient été lancés en avril 2009.

Au Bas-Saint-Laurent, Innergex Énergie renouvelable réalisera un projet de 24,6 MW à Viger-Denonville, Boralex aura un projet de 25 MW dans le Témiscouata et Saint-Laurent énergie sera dans la MRC de la Mitis avec un projet de 24,6 MW. La Corporation d'investissement éoliennes Algonquin Power produira 24 MW à Saint-Damase. Le projet consiste à construire 12 éoliennes à l'ouest de la municipalité.

En Gaspésie, le projet de Invernergy Wind Canada et de la Régie intermunicipale de l'énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine a été accepté. Ainsi, 23 MW seront produits par 23 éoliennes sur les Plateaux de la Matapédia. L'investissement total est de 72 millions de dollars. La région devrait empocher des profits de 1 million par année.

La Régie intermunicipale de l'énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est déçue de la décision, puisqu'elle avait présenté cinq projets. « Ce qui a pu désavantager les autres projets c'est les coûts de raccordement. C'était des projets un peu plus excentriques par rapport au poste de distribution », commente le directeur général de l'organisme, Gilbert Scantland.

Un appel d'offres de 500 MW

L'appel d'offres visait l'achat de deux blocs distincts de 250 MW d'électricité, l'un communautaire, l'autre autochtone. Finalement, Hydro-Québec a octroyé des contrats pour une production de 291,4 MW pour l'ensemble du Québec. Un seul projet autochtone a été retenu, celui de Kahnawake.

Ainsi, 226 mégawatts n'ont pu être octroyés. Selon Hydro-Québec, les autres projets déposés ne répondaient pas entièrement aux critères de la société.

Les livraisons d'électricité doivent commencer entre le 1er décembre 2013 et le 1er décembre 2015.

Les manufacturiers Énercon et REpower fourniront les éoliennes.