Couper le bois de la Romaine

Rivière Romaine

Hydro-Québec accordera un contrat de plus de 30 millions de dollars à Produits forestiers innus, de Natashquan, pour couper le bois contenu dans le réservoir de la future centrale Romaine 2.

La récupération du bois commencera cet automne et se poursuivra jusqu'en 2013, avant l'inondation du réservoir de la future centrale.

De plus, la société d'État confirme que la scierie de Rivière-Saint-Jean, seule entreprise de transformation du bois de la Minganie, transformera les 330 000 mètres cubes de bois récoltés. La scierie appartient à Produits forestiers innus et à la firme Rémabec, dont le propriétaire majoritaire est Arbec de Port-Cartier. Elle a été achetée à GDS dans le but avoué d'exploiter le bois coupé pour l'aménagement du futur complexe hydroélectrique, et sera donc en démarrage.

Au total, 700 000 mètres cubes de bois seront récoltés sur le territoire des quatre futurs réservoirs qui seront créés afin de permettre le fonctionnement des quatre centrales du projet de la Romaine. Cette opération s'étendra sur une période de 10 ans.