Sus au fréon!

D'ici 10 ans, les municipalités devront avoir remplacé tous les systèmes de fabrication de glace artificielle à base de fréon pour se conformer à la réglementation fédérale.

Les villes devront investir des sommes considérables pour changer les systèmes de glace artificielle au fréon des arénas. Ottawa oblige le retrait du fréon d'ici dix ans.

Aréna

Ce changement de technologie coûte entre 100 000 $ et 1 million de dollars. Les propriétaires des arénas devront payer le quart de la facture.

Ces travaux sont toutefois jumelés à d'autres réparations des infrastructures sportives. C'est le cas notamment à Matane, qui en profite pour rénover son bâtiment et le mettre aux normes. Mont-Joli entreprendra des travaux similaires. De même, à New Richmond, l'aréna sera entièrement rénové d'ici deux ans. Les municipalités de Grande-Rivière et de Sainte-Anne-des-Monts devront aussi changer leur système, mais les travaux commenceront au plus tôt en 2012.

À Amqui, les rénovations et le changement du système de réfrigération ont coûté 3,5 millions de dollars en 2003.

Pour la directrice générale de l'Agence de l'efficacité énergétique du Québec, Luce Asselin, le but véritable de tous ces changements est de réaliser des économies d'énergie. Les nouveaux systèmes, explique Mme Asselin, sont mieux adaptés aux conditions climatiques du Québec tout en permettant l'utilisation de réfrigérants plus écologiques.