Accueil > Nouvelles




























Biomasse forestière
Québec va de l'avant
Mise à jour le lundi 4 août 2008, 15 h 24 .


Québec se lance dans une nouvelle forme d'exploitation forestière.

foret biomasse
Le ministère des Ressources naturelles s'apprête à lancer cet automne des appels d'offres pour la récolte de la biomasse forestière. Actuellement, le bois impropre à la transformation ou les résidus de la coupe forestière sont laissés en forêt.

Toutefois, ces rebuts peuvent être utilisés pour la production de biocarburant ou tout simplement pour en faire du bois de chauffage. Certains pays, comme la France, récupèrent leur biomasse forestière depuis plusieurs années.

Au Québec, une douzaine de projets de valorisation de ces résidus ont été soumis au ministère des Ressources naturelles au cours des deux dernières années.

Le directeur général de l'attribution des bois et du développement industriel au ministère des Ressources naturelles, Pierre Marineau, explique que ces projets ne sont pas venus de l'industrie, mais de communautés qui souhaitent utiliser la ressource comme source d'énergie nouvelle.

Pourtant, estime M. Marineau, la récolte de la biomasse pourrait aider l'industrie forestière à rentabiliser ses activités d'aménagement. C'est le cas notamment en Finlande où la production de bioénergie à partir de la biomasse forestière pourrait bien représenter 20 % des revenus de l'industrie forestière d'ici trois ans.

Il y aurait 500 000 tonnes de biomasse forestière exploitables annuellement sur la Côte-Nord et 6,5 millions de tonnes pour l'ensemble du Québec.




Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>